Les colis de viande de la Ferme des Grands Causses

Les colis de viande de la Ferme des Grands Causses

À l’Épicerie, on cuisine du bœuf fermier bio aveyronnais. Et comme on aime bien partager, on propose des colis issus de cette même exploitation familiale qui cultive l’excellence.

Une seule et grande famille d’éleveurs

« Les Éleveurs des Grands Causses » est une société de vente qui regroupe trois fermes familiales. Situées près de Sévérac d’Aveyron, on y élève des bovins de race Limousine et Aubrac. Nicolas Maymard élève les vaches Limousines ; Boris Raynal et Jean-Luc Bou s’occupent quant à eux des bœufs Aubrac en élevage bio. On retrouve également sur l’exploitation des brebis (pour le lait de Roquefort) et des cochons.

Une exploitation exigeante quant à la qualité du bœuf fermier

À la ferme, tout a été pensé pour que la qualité du produit soit optimum. Chaque étape concernant la vie de l’animal, les procédures d’abatage et le transport des colis a été consciencieusement choisie :

  • Les bêtes n’ont subi aucun vaccin ni aucune prise d’antibiotique.
  • 100% de leur nourriture vient de la ferme : le fourrage et les céréales sont produits à la ferme.
  • L’abattoir n’est qu’à trente kilomètres de l’exploitation
  • Le temps de maturation minimum de 10 à 15 jours est respecté (avec un temps plus important pour les viandes d’exception à Noël notamment).
  • La « découpe bouchère » est préférée aux autres techniques
  • La chaîne du froid est respectée de bout en bout

Pourquoi ont-ils choisi la découpe bouchère ?

La découpe bouchère est la technique de découpe la plus noble. Elle est plus précise que celle effectuée en usine et plus hygiénique que celle proposée par les abattoirs itinérants.


La découpe est un métier à part entière et nos amis des Grands Causses préfèrent confier cette tâche à des professionnels. Ce choix est d’autant plus opportun que l’abattoir n’est qu’à 30 kilomètres de l’exploitation. L’empreinte carbone est donc minime sachant que les pâturages de Sévérac ne sont qu’à 370 km du Cours Lafayette !

Les colis : les formules proposées

Cyril Parack se charge du transport des colis jusqu’à l’Épicerie. Il est lui-même membre de cette grande famille. Pour ces colis, l’Épicerie ne fait aucune marge sur les prix de vente du bœuf bio ; il s’agit de tarifs « direct producteur ».

4 types de colis de 4 à 5 kg sont proposés :

  • Le classique veau Limousin :
    Colis de 5 kg à 20€/kg, soit 100€, comprend : blanquette, pot-au-feu, côte-entrecôte, escalopes, filets, faux-filets, noix.
  • Le mix jeune bovin Limousin :
    Colis de 5 kg à 22€/kg, soit 110€, comprend : 2,5 kg de côte-entrecôte, biftecks, tranches sélectionnées et 2,5 kg de steaks hachés maison.
  • Le haché limousin :
    Colis de 4 kg à 18€/kg, soit 78€, comprend : 32 steaks hachés maison sans sel, soit 16 emballages de 2.
  • Le traditionnel veau (viande Aubrac Bio) :
    Colis de 5 kg à 22€/kg, soit 110€, comprend : côte ou entrecôte, biftecks, tranches sélectionnées, blanquette, pot-au-feu, escalopes, filets, rôti.

Optimisez la conservation de la viande

Les morceaux sont emballés individuellement et sous vide. La chaîne du froid est toujours respectée puisque votre colis sera à retirer directement à l’Épicerie et sera conservé pour vous dans la chambre froide.

Il faudra observer 20 jours de DLC à partir de jour de livraison de la viande. On peut parfaitement congeler les steaks hachés, sinon ils peuvent être stockés au réfrigérateur jusqu’au lundi qui suit la livraison.

Les parties avec os connaissent elles aussi une durée de conservation légèrement plus courte ; comptez 10 à 15 jours.